Passer au menu Passer au contenu
Retour à l'accueil de la plateforme

Lexique

La plupart des définitions présentées ci-dessous sont tirées du grand dictionnaire terminologique (GDT) de l’Office québécois de la langue française ou proviennent du CEFRIO. Elles peuvent aussi constituer une adaptation des définitions du GDT ou de celles du CEFRIO.

ANGE INVESTISSEUR ou INVESTISSEUR PROVIDENTIEL (angel investor)

Personne qui investit des fonds personnels servant de capital de départ dans une entreprise privée majoritairement détenue par d’autres et n’étant pas membre de la famille, en lui faisant profiter de son expérience d’affaires.

Le terme « investisseur providentiel » est privilégié par l’Office québécois de la langue française.

APPAREILS MOBILES

Appareil informatique sans fil qu’on peut utiliser en se déplaçant et qui possède l’énergie électrique nécessaire pour fonctionner de manière autonome. Les appareils mobiles sont généralement munis d’un dispositif permettant l’accès sans fil à Internet, tels les tablettes numériques et les téléphones intelligents.

APPLICATION

Utilisation et présentation de données à l’aide de moyens informatiques (programmes ou logiciels) pour répondre à des besoins déterminés. L’application mobile en particulier est conçue pour être téléchargée et fonctionner sur un appareil mobile.
L’Arbres publics de la Ville de Québec, la Banque de prénoms, Le contractuel et le Copilote sont des exemples d’applications mobiles créées à partir de jeux de données publiés sur le portail Données Québec.

BANDE PASSANTE

Correspond à la quantité maximale de données qu’une voie de communication peut transmettre par seconde. Elle est calculée en bits (kilobits, mégabits ou gigabits) par seconde, unité qui mesure aussi le débit et la vitesse de transmission des données. La bande passante peut devenir ainsi une indication de vitesse et de débit. C’est pour cela que, dans certains contextes, on remplace le terme « bande passante » par « débit ». 

CÂBLE COAXIAL 

Câble formé de deux conducteurs concentriques, isolés l’un de l’autre par une gaine et entourés d’une enveloppe extérieure. Pour accéder à Internet par câble, il faut demeurer à un endroit où un réseau de câblodistribution est accessible.

COMMERCE ÉLECTRONIQUE (e-commerce)

Ensemble des activités commerciales effectuées par l’entremise des réseaux informatiques, en particulier Internet, dont la promotion et la vente en ligne de produits et services, incluant le paiement par transfert de fonds et par carte bancaire.

COMPÉTENCES NUMÉRIQUES

Les compétences numériques correspondent à la capacité de repérer, d’organiser, de comprendre, d’évaluer, de créer et de diffuser de l’information par l’intermédiaire de la technologie numérique. Elles revêtent donc plusieurs dimensions, soit les compétences en TIC, les compétences sociales et collaboratives ainsi que les compétences cognitives.

L’apprentissage de comportements éthiques et responsables en fait également partie. Celles-ci sont liées à des obligations citoyennes juridiquement encadrées par différentes lois sur la protection de la vie privée et des renseignements personnels de même que sur les droits d’auteur et la propriété intellectuelle, mais aussi par le code criminel.

CRÉNEAUX PORTEURS

Segment de marché d'un produit ou d'un service à fort potentiel de croissance, c'est-à-dire qui répond aux attentes d'une clientèle et qui n'est pas encore exploité ou l'est insuffisamment. Il doit normalement s'agir d'un segment de marché pour lequel le Québec possède des atouts ou des avantages concurrentiels.

CYBERMARKETING ou MARKETING WEB

Marketing qui utilise les nouvelles technologies de l’information et de la communication, notamment le réseau Internet, comme moyen de promotion, de vente ou d’étude de marché. 

DÉBIT DE TRANSMISSION

Quantité de données reçues ou transmises par seconde à travers les liens d’un réseau de communication. L’expression « vitesse de transmission » est souvent utilisée. 

DÉCOUVRABILITÉ

Potentiel pour un contenu, un produit ou un service de se placer dans une position de manière à être facilement repérable et découvrable et ainsi à capter l’attention d’un utilisateur.

DIFFUSION EN CONTINU

Technique de diffusion de fichiers audio ou vidéo dans laquelle ceux-ci sont transmis en un flux continu de données sur un réseau comme Internet, afin de permettre leur lecture en temps réel, à mesure qu’ils sont transférés d’un serveur à un poste client, sans attendre leur téléchargement complet.  

DONNÉES OUVERTES (open data)

Données brutes non nominatives et libres de droits, produites ou recueillies par un organisme public ou privé, et accessibles aux citoyens par Internet. Elles sont livrées idéalement dans un format ouvert (non exclusif) qui en facilite la réutilisation.

Les statistiques, les registres des sociétés, les données relatives aux équipements culturels (fréquentation et tarifs des musées et des bibliothèques, par exemple), l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et l’emplacement des bornes de recharge pour les véhicules électriques sont des exemples de données ouvertes.

Jumelées à d’autres sources, les données ouvertes pourraient notamment être réutilisées dans le développement de sites Web et d’applications mobiles utiles aux citoyens. Une application permettant de localiser les travaux routiers sur un trajet donné en serait une illustration.

DROIT D'AUTEUR

Droit exclusif d’exploiter ou de reproduire une œuvre originale de nature visuelle, littéraire, dramatique ou musicale.

DSL ou ADSL

Sigles anglais pour « digital subscriber line » et « asymmetric digital subscriber line », lesquels sont universellement utilisés. On utilise également LNPA, principalement au Canada, pour « ligne numérique à paire asymétrique ». Ligne installée entre le terminal d’un abonné et le commutateur d’un réseau de télécommunications qui utilise une des techniques permettant d’obtenir de hauts débits de transmission de données, généralement de l’ordre de plusieurs mégabits par seconde, sur les fils traditionnellement employés pour la téléphonie analogique.

ÉCONOMIE COLLABORATIVE OU ÉCONOMIE DE PARTAGE

Économie caractérisée par un ensemble d'échanges plus ou moins formels permettant le partage de ressources et de compétences entre particuliers et la décentralisation de la production des biens et services. Conséquemment, elle contribue à la création de nouveaux modèles de consommation, davantage basés sur l'usage que sur la possession et privilégiant, dans la plupart des cas :

  • une organisation plus horizontale que verticale;
  • la mutualisation des biens et des connaissances;
  • l'organisation des citoyens en réseau ou en communautés;
  • l'intermédiation (dans la plupart des cas) au moyen de plateformes.

L'utilisation des technologies numériques permet l'expansion du phénomène bien au-delà de son champ d'application traditionnel et du contexte géographique.

ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

L'économie numérique fait référence tant aux entreprises et aux personnes utilisatrices des TIC dans leurs activités quotidiennes qu'à l'industrie des TIC, qui regroupe les fabricants et les fournisseurs de services.

Elle a été définie comme « le réseau formé par les fournisseurs et les utilisateurs du contenu et des technologies numériques utilisés dans la vie quotidienne. Omniprésents, ce contenu et ces technologies sont essentiels à presque toutes les activités de notre économie et de notre société. Ils permettent aux entreprises d'être novatrices et productives, aux administrations d'offrir des services et aux citoyens d'interagir et d'échanger des renseignements et des connaissances (voir note 1) ».

Elle se caractérise par la place qu'occupe le secteur des TIC. Celle-ci est de plus en plus étendue et appréciable, compte tenu que les fournisseurs et les utilisateurs de TIC s'introduisent maintenant dans tous les autres secteurs industriels.

ENTREPRISE NUMÉRIQUE

L’entreprise numérique représente un modèle de fonctionnement optimal, où les systèmes d’information sont intégrés à partir de données numériques dans toute la chaîne de valeur de l’entreprise, y compris en appui à la production, à la décision et à la livraison des services.

L’entreprise numérique investit substantiellement en TIC et possède des applications à la fine pointe, en plus de consacrer des efforts notables au développement des compétences numériques.

FIBRE OPTIQUE

Filament de forme cylindrique composé de substances diélectriques (en l’occurrence du verre extrêmement transparent), utilisé comme guide d’ondes optique pour la transmission de signaux optiques. Elle offre un débit d’information nettement supérieur à celui des câbles de cuivre ou des câbles coaxiaux. Du fait de sa très grande capacité de transmission, pouvant atteindre plusieurs centaines de gigabits par seconde (Gbits/s), la fibre optique est largement utilisée pour le transport des signaux dans les réseaux de télécommunications, mais elle commence également à être utilisée pour la distribution.

FONCTIONS MUNICIPALES

Diverses fonctions assumées par une municipalité, telles que les suivantes :

À l’échelle locale :

  • gestion administrative (p. ex. taxation, délivrance de permis, etc.);
  • gestion des infrastructures et équipements municipaux (équipements sportifs et culturels, aqueducs, voirie locale, etc.);
  • gestion des nuisances, de l’environnement et de la salubrité;
  • démocratie municipale (séances du conseil, référendums et consultations informelles);
  • sécurité (police et sécurité incendie);
  • transport.

À l’échelle supralocale :

  • développement local et régional (développement économique local, soutien à l’entrepreneuriat, soutien aux projets structurants);
  • aménagement du territoire. 

FOURNISSEUR D'ACCÈS INTERNET (FAI) ou FOURNISSEUR DE SERVICES INTERNET (FSI)

Entreprise ou association qui fournit une connexion à Internet.

GESTION DE LA RELATION CLIENT (Customer Relationship Management, CRM)

Ensemble des outils et techniques destinés à capter, à traiter et à analyser les informations relatives aux clients existants et potentiels, dans le but de les fidéliser en leur offrant le meilleur service.

Les logiciels de gestion de la relation client se répartissent habituellement en quatre grands modules : gestion du soutien à la clientèle sur Internet, automatisation des fonctions de vente, automatisation du marketing, soutien et suivi des clients.

HD ou IHD

Sigles pour « haut débit » et « Internet haut débit ». Ensemble des techniques qui peuvent être utilisées pour augmenter le débit de la transmission des données dans les réseaux donnant accès à Internet. On trouve aussi les expressions « haute vitesse » et « Internet à haute vitesse ». Au Canada, on considère actuellement comme de la haute vitesse un débit de 5 mégabits par seconde (Mbit/s) ou plus. 

INCLUSION NUMÉRIQUE

Ensemble des politiques et des moyens mis en œuvre pour permettre à tous les citoyens d’accéder aux TIC, mais aussi d’utiliser le numérique de façon autonome pour acquérir des connaissances, des compétences et un pouvoir d’agir. En ce sens, l'inclusion sociale est maintenant aussi une inclusion numérique qui permet à une personne de fonctionner comme un citoyen libre, actif et engagé.

INNOVATION

Création et introduction de biens, de services et de procédés nouveaux ou sensiblement améliorés dans un marché et divers milieux utilisateurs. Par exemple, il peut s'agir de la mise en œuvre de méthodes nouvelles ou sensiblement améliorées telles une méthode de production ou de distribution, une méthode de commercialisation ou une méthode organisationnelle.

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Capacité d'un personnage contrôlé par l'ordinateur à simuler un comportement intelligent et à s'adapter à des situations imprévisibles, en fonction des interactions avec lui. L'intelligence artificielle est avant tout une branche de l'informatique et un champ de recherche.

INTERNET

Réseau informatique mondial constitué d’un ensemble de réseaux nationaux, régionaux et privés, qui sont reliés, entre autres, par le protocole de communication TCP IP.

KBPS ou KBIT/S

Sigles pour « kilobit par seconde ». Unité représentant le débit de transmission d’un signal numérique, exprimé en millier de bits par seconde. 

LARGE BANDE

Se dit d’une technique de transmission qui permet d’atteindre un débit dépassant 1,5 mégabit par seconde (Mbit/s).

LITTÉRATIE NUMÉRIQUE

Ensemble des connaissances et compétences permettant à une personne d’utiliser, de comprendre, d’évaluer, de s’engager et de créer dans un contexte numérique et, d’une façon plus générale, celles lui permettant de participer à la société. Conséquemment, la littératie numérique ne se limite pas au savoir technologique. Elle comprend aussi de nombreuses pratiques éthiques et sociales qui s’installent au quotidien, dans nos milieux de travail et d’apprentissage, dans nos loisirs et dans nos activités de tous les jours.

MÉTADONNÉE

Ensemble structuré de données accompagnant un ouvrage et servant notamment à en décrire le contenu et le format, à assurer son indexation dans les moteurs de recherche et les bases de données, et à faciliter la gestion des droits d'auteur qui y sont liés.

MBPS ou MBIT/S

Sigles pour « mégabit par seconde ». Unité représentant le débit de transmission d’un signal numérique, exprimé en million de bits par seconde. 

NOUVEAUX MÉDIAS ou MÉDIAS NUMÉRIQUES

Ensemble de médias faisant référence à des techniques de production et de communication de l’information qui, en intégrant le numérique et l’interactivité, permettent la création, le traitement et la distribution de contenus multimédias.

PARTICIPATION PUBLIQUE

Forme de participation citoyenne par laquelle les citoyens s’engagent dans des dispositifs formels ayant pour but l’atteinte d’un objectif formulé explicitement. Elle implique une interaction dynamique entre deux ou plusieurs individus, dans laquelle l’échange réciproque constitue un élément caractéristique.

Elle peut offrir aux citoyens, par exemple, une occasion d’influer sur des orientations, des projets, des programmes, des politiques ou des plans, à diverses étapes de leur élaboration ou de la prise de décision.

La consultation et la participation active sont deux formes de participation publique. La consultation implique une relation bidirectionnelle entre l’administration et les citoyens. Le gouvernement sollicite l’avis des citoyens et s’assure que ces derniers sont informés. Quant à la participation active, elle implique les citoyens dans la prise de décision sur la base d’un partenariat entre l’administration et les citoyens. Cette relation reconnaît aux citoyens la possibilité de proposer des options et d’orienter le dialogue sur les politiques, bien que la responsabilité de la décision finale ou de la formulation continue d’incomber au gouvernement.

Une démarche d’information publique est également une forme de participation publique. Toutefois, elle se situe au plus bas de l’échelle de la participation.

On dit que la participation publique est effective lorsqu’elle produit un effet réel et tangible.

PLATEFORME NUMÉRIQUE

Service occupant une fonction d’intermédiaire dans l’accès à l’information, aux contenus, aux services ou aux biens édités ou fournis par des tiers. Au-delà de sa seule interface technique, ce service organise et hiérarchise les contenus en vue de leur présentation et de leur mise en relation avec les utilisateurs finaux.

RÉALITÉ AUGMENTÉE

Technique d’imagerie numérique issue de la réalité virtuelle et permettant, grâce à un dispositif d’affichage transparent (sous forme de lunettes ou monté sur un visiocasque), de superposer à une image réelle des informations provenant d’une source numérique. Cette technique vise à enrichir la perception du monde réel par l’ajout d’éléments normalement imperceptibles (données graphiques, animations, images vidéo, etc.). Elle permet donc notamment d’intervenir sur des objets réels dont la taille extrême exclut toute manipulation directe.

La réalité augmentée trouve de nombreuses applications utilitaires dans l’aide à la décision, l’assistance et le guidage, pour des domaines aussi variés que la médecine, l’architecture, l’industrie et le tourisme.

RÉALITÉ VIRTUELLE

Technologie permettant une simulation interactive et en temps réel de la réalité, par la création par ordinateur, à l’aide d’images de synthèse, d’un environnement virtuel en 3D dans lequel on peut évoluer, et donnant l’impression d’une immersion dans un monde réel.

La réalité virtuelle est une expérience d’immersion pouvant mettre en présence l’ensemble des canaux sensoriels (vision, audition, toucher, odorat et goût). À l’heure actuelle, ses principaux domaines d’application sont la médecine, la robotique, l’enseignement, l’architecture, l’art et le divertissement.

RENCONTRE ÉTUDIANTS-ENTREPRISES (entrepreneurial mashup)

Événement favorisant l’interaction entre étudiants et entrepreneurs et consistant principalement à proposer une conférence avec des invités de marque, sur un thème lié à l’entrepreneuriat, suivie d’un concours d’argumentaires de vente.

RÉSEAU DE DISTRIBUTION

Réseau qui, à partir des points d’accès situés dans les villes et les villages d’un territoire, permet à un utilisateur de se brancher à Internet. Les expressions « boucle locale » ou « réseau de desserte » sont souvent utilisées pour désigner les derniers kilomètres à franchir pour assurer la connexion à Internet.

RÉSEAU DE TRANSPORT

Réseau assurant le transport des données d’un émetteur vers un récepteur. Le réseau de transport couvre les longues distances et se répartit en deux catégories : la dorsale (backbone en anglais), c’est-à-dire le réseau qui conduit Internet à l’intérieur d’une région, relie entre eux les pays et les grandes agglomérations et interconnecte les réseaux mondiaux, généralement au moyen de la fibre optique; le réseau de transport intrarégional, qui relie pour sa part les grands centres urbains aux infrastructures de fibre optique dans les localités. 

RÉSEAU SANS FIL

Réseau qui permet de lier par ondes hertziennes les appareils informatiques d’un groupe de personnes qui communiquent entre elles dans une zone géographiquement restreinte.

RÉVOLUTION NUMÉRIQUE OU QUATRIÈME RÉVOLUTION INDUSTRIELLE 

Après l'introduction de l'électronique et des technologies de l'information (TI) associées à la troisième révolution industrielle, la révolution numérique évoque l'entrée rapide et massive des technologies numériques dans tous les domaines et la vie quotidienne.

Elle est essentiellement associée à l'industrie 4.0 ou à la quatrième révolution industrielle, par laquelle les technologies numériques s'intègrent au cœur des processus industriels et des modèles d'affaires, de sorte que l'ensemble des systèmes sont interconnectés et l'ensemble des données sont centralisées.

ROBOTIQUE AVANCÉE

Ensemble des études et des techniques avancées de conception et de mise en œuvre de robots en mesure d'effectuer des tâches déterminées avec une dextérité et un sens amélioré leur permettant de s'adapter à leur environnement. 

TECHNOLOGIE 5G

Cinquième génération de normes applicables à la téléphonie mobile, faisant suite à la 4G+.

La technologie 5G pourrait permettre des débits de télécommunication mobile de plusieurs gigabits de données par seconde, soit jusqu’à 1 000 fois plus rapides que les réseaux mobiles en 2010 et jusqu’à 100 fois plus rapides que la 4G à l’horizon 2020.

TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS ou TIC

Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications (dont Internet), qui permettent aux utilisateurs de communiquer de façon plus efficace, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la production, l’accès, la diffusion et l’échange de l’information.

TECHNOLOGIES FINANCIÈRES (fintech)

Technologies notamment développées par des startups qui les utilisent pour offrir aux particuliers et aux entreprises des services financiers innovants par l’entremise d’applications numériques.

TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES

Technologies de l’information et des communications qui sont intégrées et utilisées dans l’ensemble des fonctions et des services d’une entreprise ou d’une organisation pour recueillir, stocker, analyser, partager et communiquer des informations sous une forme numérique avec ses employés, ses clients et ses fournisseurs.

TERRITOIRES INTELLIGENTS

Territoires où l’on intègre les nouvelles technologies de l’information pour y améliorer la qualité de vie et soutenir le développement durable. Ces territoires peuvent être ceux d’une ville, d’une municipalité locale ou d’une municipalité régionale de comté (MRC). Bien qu’il s’agisse d’un domaine en émergence dont tout le potentiel et les écueils ne sont pas encore connus, on peut dégager certaines grandes caractéristiques telle l’abondance d’information et de services en ligne, en réponse à des enjeux locaux et régionaux.

THD ou ITHD

Sigles pour « très haut débit » et « Internet très haut débit ». Au Québec, cette formule récente renvoie à une vitesse de transmission des données de plusieurs dizaines de mégabits par seconde. 

WiFi

Technologie de transmission de données sans fil destinée à un réseau local qui permet d’acheminer des données à un débit de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de mégabits par seconde (Mbit/s), en utilisant une bande de fréquences ne requérant pas l’obtention d’une licence (par exemple les bandes de 900 MHz, de 2,4 GHz et de 5,0 GHz).

WiMAX

Technologie de transmission de données sans fil qui définit les moyens techniques pour transmettre des données d’une station émettrice principale vers un ensemble d’appareils récepteurs, parfois par l’intermédiaire de répéteurs, à un débit pouvant s’élever, dans des conditions optimales, jusqu’à 70 mégabits par seconde (Mbit/s), en utilisant diverses bandes de fréquences sur une distance pouvant théoriquement atteindre plusieurs dizaines de kilomètres.

_______________________

1. GOUVERNEMENT DU CANADA, Consultation publique Canada numérique 150, 2010, p. 4.