Passer au menu Passer au contenu
Retour à l'accueil de la plateforme

Éducation, enseignement supérieur et développement des compétences numériques

Terminé Du 04 octobre Au 28 février

L’éducation, l’enseignement et le développement des compétences constituent des fondements pour que le Québec évolue vers une société numérique qui profitera à tous.

Les technologies numériques transforment tous les volets de la mission éducative : instruire, socialiser, qualifier. Elles élargissent les possibilités de pratiques pédagogiques, multiplient les outils pour l’élève et l’enseignant et modifient considérablement les modes d’intégration sociale et de participation à la vie citoyenne.

Le système éducatif favorise le développement des compétences et l’acquisition des savoirs indispensables à la formation de citoyens responsables, autonomes et créatifs, dotés d’un esprit critique et capables de communiquer et de collaborer. L’exercice de cette citoyenneté exige une maîtrise suffisante des langages, outils et modes de production numériques.

Les établissements d’enseignement collégial et universitaire doivent poursuivre leurs avancées dans l’utilisation de la technologie numérique, dans la mise en œuvre de pratiques innovantes et dans le développement de programmes de formation qui répondent le mieux possible aux priorités de développement social, culturel et économique du Québec.

La population active doit acquérir les compétences numériques et s’approprier les nouveaux actifs numériques pour accéder au marché du travail ou se maintenir en emploi. Le développement des compétences numériques requises en entreprise est l’un des cinq axes d’intervention du Plan d’action en économie numérique.

Enjeux

  • L’accessibilité à un système éducatif universel et équitable dans le contexte du passage au numérique.
  • L’enseignement à l’aide des technologies numériques, la formation au numérique et l’accès aux outils et aux ressources éducatives numériques.
  • L’adéquation entre la formation et l’emploi en TIC, pour répondre aux besoins des entreprises et valoriser les compétences disponibles.
  • La maîtrise des compétences numériques utiles à l’intégration et au maintien en emploi.
  • L’actualisation des compétences numériques dans un environnement de travail en constant changement.

Chiffres clés

82 %

En 2015, 82 % des foyers québécois ayant un enfant d’âge scolaire possédaient au moins un téléphone intelligent, 79 % un ordinateur portable et 76 % une tablette numérique.
Source

255 900

En 2015, 255 900 personnes occupaient un emploi en TIC au Québec, dont 59 % dans l’industrie des TIC.

Source

1/3

En 2012, le tiers de la population québécoise âgée de 16 à 65 ans pouvait naviguer sur Internet pour trouver les renseignements nécessaires à la résolution d’un problème.
Source

 

Croyez-vous que l’utilisation pédagogique des outils et des technologies numériques peut favoriser la persévérance et la réussite des élèves?

Quelles sont vos attentes par rapport à l’utilisation du numérique en classe?

Merci de votre participation!

Quel devrait être le rôle de l’école dans l’apprentissage et la maîtrise du fonctionnement des appareils numériques?

Merci de votre participation!

Quelle importance accordez-vous à l’initiation des élèves à la programmation informatique dès le primaire?

Comment appuyer le développement de la main-d’œuvre en TIC pour répondre aux besoins anticipés du marché du travail? Et comment appuyer ce développement en région?

Merci de votre participation!

Quelles sont les compétences numériques essentielles du point de vue des employeurs ou des responsables du recrutement en entreprise?

Merci de votre participation!

Quels sont les meilleurs moyens de valoriser les compétences numériques et en TIC chez les femmes, qui sont peu nombreuses à travailler dans l’industrie des TIC?

Merci de votre participation!

Quels moyens devraient être mis en œuvre pour augmenter la littératie numérique au cours des prochaines années?

Merci de votre participation!

Contributions (68)

Caroline Gravel
28 février 2017 19:56

Veuillez trouver en pièce jointe le mémoire de l'Université de Montréal en relation avec l'éducation, l'enseignement supérieur et le développement des compétences numériques dans le cadre de la consultation sur le développement de la stratégie numérique du Québec.

Pascale Grand
28 février 2017 15:44

Les jeunes doivent être informés et sensibilisés aux carrières numériques. Pour l'heure, l'industrie numérique est une grande absente du Salon national de l'éducation, plateforme d'exploration des formations et carrières pour les jeunes et adultes.

Stephane Lapointe
28 février 2017 15:31

Pour les 2700 membres du personnel et le comité exécutif de la Fédération du personnel de l'enseignement privé (FPEP-CSQ) que je représente à titre de président, la Stratégie numérique du Québec doit nécessairement prendre en compte les besoins et l'expertise des personnels.

Florence Piron
28 février 2017 11:50

Mémoire de l'Association science et bien commun. La stratégie numérique québécoise doit encourager les universités à prendre le virage du numérique, notamment en appuyant le libre accès aux ressources scientifiques produites au Québec et le passage aux logiciels libres à tous les niveaux.

Josée Plamondon
27 février 2017 20:17

Nos silos universitaires en sciences de l'information et en informatique sont si peu adaptés à la science des données et au web sémantique qu'on peut s'interroger sur notre capacité à sortir de la gestion de l'information en mode informatique pour passer à l'interdisciplinarité numérique.

Josée Plamondon
27 février 2017 19:52

Étonnant qu'il ne soit que très rarement question de compétences informationnelles: produire de la connaissance fiable à partir de données, de documents. Je ne parle pas de statistiques et de programmation, mais des sciences de l'information. Nos programmes universitaires sont sous-développés.

Josée Plamondon
27 février 2017 19:25

Les compétences numériques sont-elles uniquement liées à la capacité de concevoir et de programmer des logiciels ou s'agit-il de connaissances et d'habiletés qui nous permettent d'adapter nos modes d'organisation et de travail, nos modèles d'affaires et nos processus de création et de production ?

Paola Andrea Díaz Vargas
27 février 2017 10:00

C'est un outil important qui permet la socialisation et aussi la collaboration, il faut juste définir les limites et aussi d'apprendre aux utilisateurs et étudiants par rapport les bénéfices de la technologie et du numérique dans l'apprentissage.

Bruno Gadrat
24 février 2017 14:07

Faire une politique sur des croyances et un biais statistique. Oubliez la questions et lisez les commentaires.