Passer au menu Passer au contenu
Retour à l'accueil de la plateforme

Villes et territoires intelligents

Terminé Du 12 octobre Au 28 février

La notion de territoire intelligent présente un intérêt marqué pour les citoyens. Plusieurs milieux sont en action, tels Montréal, Québec et Sherbrooke, qui se sont distingués au palmarès de l’Intelligent Community Forum, ou encore Granby ou la MRC des Sources.

Bien qu’elle soit une condition essentielle, la connectivité, soit l’accès à Internet et aux ondes cellulaires, n’est pas suffisante pour qualifier un territoire d’« intelligent ».

Le développement et le degré d’appropriation des usages numériques, de même que le déploiement de services numériques publics optimisés pour la collectivité, contribuent à ce qu’un territoire devienne intelligent.
Sous l’angle de la gestion, les technologies numériques permettent aux municipalités d’améliorer leur administration et de mieux utiliser leurs équipements ou infrastructures.

Sous l’angle citoyen, les technologies numériques permettent une meilleure connaissance du territoire et des services municipaux. Elles permettent notamment aux citoyens de transiger ou d’obtenir des services en ligne, en plus de participer plus directement à la vie démocratique.

À terme, un territoire intelligent peut tirer profit des technologies numériques dans la définition de sa vision, de ses enjeux, de ses priorités et de ses actions par tous les acteurs en présence : municipalités, entreprises, organismes et population.

L’intelligence d’un territoire croît lorsque les volontés et les savoir-faire de celles et ceux qui l’habitent s’allient à ces possibilités.

 

Enjeux

  • L’accès à Internet haute vitesse et aux ondes cellulaires à l’échelle territoriale.
  • L’approfondissement et le partage des connaissances quant aux usages du numérique à l’échelle territoriale.
  • L’appropriation des usages numériques par les municipalités, les citoyens et les autres acteurs du milieu (secteurs social, économique, culturel, environnemental, etc.).
  • La disponibilité de ressources humaines aptes à accompagner les territoires qui souhaitent s’engager dans une démarche intégratrice du numérique.

Chiffres clés

1133

Le Québec compte 1133 villes et municipalités locales de taille variable.

Source

101

Le palier supralocal du Québec comprend 87 MRC et 14 villes et agglomérations ayant les compétences d’une MRC.

Source

17

Le Québec compte 17 régions administratives servant de points de référence pour la desserte gouvernementale en région.

Source

Pour quels usages votre municipalité emploie-elle les technologies numériques?

Quelle importance accordez-vous au développement d’un territoire « intelligent »?

Quelle importance accordez-vous à l’accessibilité des usages numériques dans le choix d’une nouvelle municipalité de résidence?

Laquelle, parmi les fonctions municipales suivantes, devrait être appuyée prioritairement par l’usage des technologies numériques?

Décrivez, si applicable, une initiative vous apparaissant porteuse en matière d’usage des technologies numériques à l’échelle municipale.

Merci de votre participation!

Quelles mesures devraient être prises, selon vous, pour favoriser davantage l’émergence des territoires intelligents au Québec?

Merci de votre participation!

Contributions (11)

Faire une sélection parmis 'Le plus récent', 'Le plus apprécié' ou 'Le plus commenté'

Nam Nguyen
28 février 2017 09:52

La première priorité doit être l'installation d'infrastructures numériques (capteurs, dispositifs intelligents, etc.) qui serviront de base pour de futures applications. Pour plus d'informations, consulter le document ci-joint

Rachel Rousseau
27 février 2017 14:23

L’accès à un réseau WiFi haute vitesse, notamment en déplacement, est primordial pour offrir une expérience connectée aux touristes. Les forfaits et les frais d’itinérance sont un frein majeur. L'accès au Wifi facilite aussi les réservations spontanées, au bénéfice des entreprises et collectivités.

Rachel Rousseau
27 février 2017 14:16

Territoire intelligent : bonifie l’expérience des voyageurs et la qualité de l'accueil; permet de mieux les comprendre et améliore les produits, utilisés aussi par les Québécois; transforme les touristes en ambassadeurs auprès de leur réseau. Tourisme = 2,8G$ en entrée de devises / an au Québec.

Bruno Gadrat
24 février 2017 14:14

Ouvrir les données municipales. Économiser sur les routes en asphalte pour faire des routes numériques. Donner un accès gratuit à l'espace public. Oups ! faire un espace public.

Alain Lavoie
12 décembre 2016 17:06

MON RÊVE PERSO : Permettre aux citoyens et citoyennes de l’ensemble du Québec d’accéder à la règlementation. Tout comme le fait la ville de Québec : http://reglements.ville.quebec.qc.ca/. C’est un premier pas!

Marc Cantin
14 novembre 2016 09:54

Le développement d'escouade ou brigade numérique qui aide les citoyens à bien intégrer l'utilisation du numérique. Ce genre d'initiative contribue à ce la société numérique ne crée pas d'exclus.

Marc Cantin
14 novembre 2016 09:45

Il est prioritaire et urgent d'accélérer le développement du territoire "intelligent". Au même titre que le grand chantier de l'électrification du Québec dans les années 50 ainsi que la grande réforme de l'éducation des années 60, qui ont permis d'éviter un clivage grandes villes et reste du Québec.

Cédric Hédont
27 octobre 2016 13:48

Concevoir l'usage du numérique comme un outil démocratique permettant à la fois de sensibiliser les citoyens sur le projet de la municipalité tout en les associant au développement. L'enjeu serait de réaliser des projets en fédérant en amont les savoir-faire et expertises des parties prenantes.

Monique Chartrand (Communautique)
26 octobre 2016 22:33

Les Fab Labs font partie du mouvement d'innovation ouverte (open innovation) et sont les outils concrets des Villes et Villages intelligents. http://www.communautique.quebec/portfolio-items/fablabs-nation/