Passer au menu Passer au contenu
Retour à l'accueil de la plateforme

Santé et numérique

Du 18 octobre Au 28 février

Les tendances mondiales pointent vers une plus grande transparence et un partage des renseignements de santé entre les citoyens, les intervenants et les établissements de santé.

Les technologies numériques favorisent en effet les échanges liés au système de santé :

  • Elles permettent la consultation de renseignements de santé en ligne et offrent davantage d’autonomie dans le suivi de la santé, qu’il s’agisse de prévention, de maintien ou d’amélioration de la santé.
  • Elles facilitent l’accès aux professionnels de la santé et aux soins et services, notamment par la communication électronique.
  • Elles offrent de l’information générale et des conseils fiables, à jour et adaptés aux réalités du Québec, concernant la santé et les saines habitudes de vie.
  • Elles permettent les transactions en ligne pour faciliter la gestion de la santé (p. ex. prise de rendez-vous, renouvellement d’ordonnances, etc.).
  • Elles permettent aux utilisateurs d’échanger de l’information sur une condition de santé (tension artérielle, glycémie, activité physique, etc.) avec un professionnel de la santé.

Cette nouvelle forme de relation entre les citoyens et les intervenants de la santé favorise la collaboration entre les parties prenantes, l’efficience des soins et, à terme, l’amélioration de la santé de la population en général.

Enjeux

  • L’accroissement de la relation de collaboration entre les citoyens et les intervenants de la santé.
  • Un système centré sur les citoyens facilitant le suivi et la prise en charge de la santé.

Chiffres clés

86 %

86 % des foyers québécois sont branchés à Internet.

Source

53 %

53 % des adultes possèdent un téléphone intelligent et 46 % une tablette numérique.

Source

31 %

31 % des mobinautes utilisent des services gouvernementaux sécurisés ou un dossier gouvernemental grâce à leur appareil mobile.

Source

Voyez-vous une utilité à consulter vos données de santé en ligne (condition médicale, historique de rendez-vous, médicaments prescrits, résultats d’examens, etc.)?

Participez aux commentaires

Quels renseignements ou services ont la plus grande utilité pour vous?

 

Participez aux commentaires

Seriez-vous prêt à fournir de l’information de santé (activité physique, glycémie, tension artérielle, suivi des symptômes ressentis, etc.) pour préciser votre dossier médical et aider votre clinicien à évaluer et à suivre votre condition de santé?

Participez aux commentaires

Quelles seraient vos motivations à adopter les services en ligne pour le suivi de la santé?

Participez aux commentaires

Selon vous, quelles améliorations les technologies numériques peuvent-elles apporter dans votre relation avec le système de santé québécois?

Participez aux commentaires

Contribuez

Partagez ici vos réflexions.

300 caractères restants

Contributions (16)

Leon Harbour
17 janvier 2017 09:18

Watson d'IBM, désengorgerait notre système de santé. Oncologie et plus encore. Watson a proposé des traitements alternatifs pour 1000 diagnostiques de cancer, basés sur des études récentes que les médecins n'avaient pas encore pris connaissance. (1) (1) https://goo.gl/vONWlr

Leon Harbour
17 janvier 2017 08:59

En 2016, aux É-U seulement, près d'un million de personnes se sont fait voler leur dossier médical par des pirates(1). La négligence est humaine. (1) http://www.computerworld.com/article/3088907/security/hacker-selling-655-000-patient-records-from-3-hacked-healthcare-organizations.html

serge trudeau
22 décembre 2016 14:45

Encore là, impossible de cocher une réponse. Quoiqu'il en soit, ce qui importe en matière de santé est de connaître le diagnostic et de savoir comment faire pour palier au problème. Pourquoi les cliniciens ne pourraient-ils pas nous remettre un rapport écrit comme au USA.

serge trudeau
22 décembre 2016 14:30

Tout d'abord, cette plateforme coopérative est très difficile à consulter. J'imagine donc que les résultats seront donc peu représentatif de l'ensemble des usagés. S'il faut cliquer plus de trois fois avant de parvenir au but recherché, mieux vaut rien changer.

Chantale Simard
18 décembre 2016 14:40

Bonjour, Au nom du Dr Jean-Pierre Després, directeur de la science et de l'innovation de l'Alliance santé Québec, je vous soumets en pièce jointe une proposition présentée par l'Alliance sur le thème Santé et numérique. Chantale Simard Directrice générale adj. aux opérations 418 656-2131, p. 8981

Chambre de commerce du Montréal métropolitain
16 décembre 2016 14:53

Consultez les recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour cette question en téléchargeant le document ci-joint.

Mireille Manavella
16 décembre 2016 09:39

Pour toutes les raisons citées, et, il est nécessaire de limiter les déplacements pour les personnes handicapées.

Mireille Manavella
16 décembre 2016 09:36

Le clinicien doit connaître tous sur le patient afin d'être en mesure de définir le traitement approprié.

Mireille Manavella
16 décembre 2016 09:32

Je suis une personne ayant des limitations visuelles, il est primordial d'avoir accès à notre dossier en ligne, car il est pratiquement impossible de communiquer avec son médecin, toutefois, la plateforme doit respecter les normes d'accessibilité du Web afin de favoriser l'inclusion de tous.